TAUX IMMOBILIER : Comparez, Economisez

Choisissez votre crédit

Réponse en ligne. Gratuit, sans engagement
Prêt personnelCrédit autoCrédit renouvelable
Crédit travauxCrédit immobilierRachat de Crédit

Demande de crédit sans justificatif

Taux immobiliers : 2016 devrait être un bon cru pour les primo-accédants - 18 Déc 2015

Selon les départements et les régions, les tarifs immobiliers peuvent varier du simple au triple. C’est ainsi que le mètre carré d’un logement neuf se négocie au prix moyen de 4 170 euros en Ile-de-France, contre 1 730 euros en Bourgogne-Franche-Comté. Et si l’on compare les prix pratiqués à Paris et ceux observés en Creuse, le département le moins cher en termes d’immobilier, le rapport passe de 1 à 10.

Des taux d’intérêt au plus bas

Du côté des taux d’intérêt des crédits immobiliers, la situation est on ne peut plus intéressante pour les souscripteurs, puisqu’ils sont au plus bas : 2,40% à la fin de l’année 2014, contre 5,07% fin 2008. Mais ces taux devraient remonter progressivement dans les prochains mois d’après une estimation du Crédit Foncier, tout en restant cependant à un niveau très faible, qui permettra aux ménages les moins aisés de continuer à accéder à la propriété.

De nouveaux avantages avec le PTZ en 2016

En 2014, les primo-accédants sont d’ailleurs nombreux (40%) à être devenus propriétaires d’un logement neuf grâce au prêt à taux zéro (PTZ) ou au prêt à l’accession sociale (PAS). Un bien immobilier pourra être financé jusqu’à 40% par le PTZ à partir du 1er janvier 2016, contre 18 à 25% en 2015, soit une avancée très intéressante financièrement pour les nouveaux acquéreurs, qui bénéficieront aussi de plafonds de revenus augmentés et d’un différé de remboursement de cinq à quinze ans.

Dernière nouveauté : toutes les régions de France seront concernées par le taux PTZ dans l’ancien, alors que ce n’était le cas que pour 6 000 communes rurales jusqu’alors. Les ménages qui souhaiteront en bénéficier devront enclencher des travaux équivalant au moins au quart du prix total du logement.

Grâce à ces nouvelles mesures, le ministère du Logement estime que 120 000 foyers bénéficieront du PTZ en 2016, soit 71 900 ménages supplémentaires par rapport à 2014.

Kréditconso vous invite à vérifier les éventuels changements législatifs depuis l'écriture de cet article.